Députée des Pyrénées-Atlantiques

France stratégie rapport jeunes

Ce rapport focalise actuellement l’attention médiatique et politique en proposant de plafonner à 70 ans, l’âge d’un candidat à une élection parlementaire et locale.

Lire
MLC FE NC

Le 29 mars, mobilisons-nous pour notre département et pour l’intérêt général! Message de Martine Lignières-Cassou, députée de la 1ère circonscription des Pyrénées-Atlantiques, Nathalie Chabanne, députée de la 2ème circonscription des Pyrénées-Atlantiques et Frédérique Espagnac, Sénatrice des Pyrénées-Atlantiques.

Lire
Billet de la semaine

Le sérieux budgétaire, c’est affirmer nos priorités sans casser notre modèle social : il n’y aura pas de remise en cause des 35h, de suppression du CDI ni de réduction du SMIC.

Lire
Billet de la semaine

A l’heure de la mondialisation, la réforme territoriale proposée par le gouvernement me semble nécessaire. Nos territoires doivent être davantage compétitifs afin de booster le développement économique de la France.

L’échelle régionale me semble aussi très pertinente pour penser les politiques de transports et d’aménagement du territoire, pour valoriser nos entreprises et pour renforcer les politiques de formation et d’emploi. Cette réforme participe de l’efficacité de l’action publique. Elle est donc à mes yeux, essentielle et je salue le travail de mes collègues responsables du texte de loi qui ont auditionné les députés et ont présenté une nouvelle carte.

Lire
Billet de la semaine

Le projet de loi sur le renforcement de l’efficacité des sanctions pénales, dont l’examen à l’Assemblée nationale a débuté mardi 3 juin, prévoit la suppression des peines planchers, crée une nouvelle peine exécutoire en milieu ouvert, “la contrainte pénale”, et entend éviter les sorties “sèches” de prison.

L’objectif de la réforme est de punir plus efficacement en adaptant la peine à chaque délinquant pour mieux prévenir la récidive. En effet, entre 2002 et 2012, le droit pénal a été modifié plus de soixante-dix fois. Pourtant, le taux de récidive a plus que doublé de 2001 à 2011, en passant de 4,9% à 12,1%. C’est pourquoi, quatre grandes mesures sont proposées.

Lire

TWITTER

VIDÉOS

    HEBDONET

    Dernier hebdonet :

    [post-by-category category="42"]

    Inscrivez-vous à ma liste de diffusion

    * champs requis