Députée des Pyrénées-Atlantiques

Actualités

epf

Mobilisation des parlementaires contre la règle du bâillon mondial:
Rétablie par l’administration Trump le 23 janvier 2017, la Règle du Bâillon mondial (en anglais “Global Gag Rule”) interdit à toutes les organisations (américaines et étrangères) de recevoir de l’aide américaine dès qu’elles évoquent la question de l’avortement, orientent les femmes vers des services d’avortement sécurisé ou œuvrent en ce sens.

Lire
paradoxe-du-progres

À chaque élection d’un nouveau président des Etats-Unis, le National Intelligence Council (NIC), la branche publique de la CIA, remet au locataire de la Maison Blanche un rapport sur l’évolution du monde dans les années à venir afin d’anticiper les grandes tendances, à l’échelle de la planète. Ce rapport de prospective à l’horizon 2035 vient d’être rendu public et s’intitule « Le paradoxe du progrès ».

Lire
img_0230

À l’Assemblée nationale, un groupe de travail sur l’économie collaborative que j’ai animé s’est constitué sous l’impulsion de Pascal Terrasse, député de l’Ardèche. Il est l’auteur d’un rapport regroupant 19 propositions pour mieux encadrer l’activité des plateformes numériques.

 Très rapidement, l’intérêt de notre groupe de travail s’est porté sur « les communs », démarche collective aux antipodes des plateformes que nous connaissons – les GAFA : Google, Apple, Facebook, Amazon – qui s’inscrivent elles, dans une forme renouvelée du capitalisme.

Lire
influenza

204 foyers d’influenza aviaire hautement pathogène ont été recensés en France. Dans les zones stabilisées, les zones de protection sont progressivement levées. Les mesures d’abattage préventif se poursuivent uniquement dans les zones où l’on constate encore une progression du virus.

Lire
M

Je me suis trompée. Je pensais jusqu’au lundi 6 février que François Fillon serait contraint de se retirer suite à l’onde de choc provoquée par le Penelope Gate. Il n’en sera rien. D’abord parce que son camp n’a pas de plan B (comme il le dit lui-même, plan B comme Bérézina) et parce que la France n’a pas la culture de la probité publique. Dans d’autres pays, un candidat majeur, même présumé innocent, aurait été balayé dans un contexte de crise.

Lire

TWITTER

VIDÉOS

    HEBDONET

    Dernier hebdonet :

    [post-by-category category="42"]

    Inscrivez-vous à ma liste de diffusion

    * champs requis